Déclaration obligatoire du mésothéliome

Le 20 janvier 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Tout nouveau cas de mésothéliome, quelle que soit la partie de l’organisme touchée (plèvre, péritoine, péricarde), devra désormais être notifié à l’Agence régionale de santé (ARS), par tout médecin qui le diagnostique. Selon un décret publié le 16 janvier au Journal officiel, le recueil et le traitement des données seront assurés par l’Institut de veille sanitaire (InVS).

Chaque année en France, entre 800 et 1.200 nouveaux cas de mésothéliome sont diagnostiqués. Ce cancer touchant principalement le revêtement des poumons (la plèvre) est d'abord lié à l'amiante.

L’exposition à l’amiante qui a pu survenir plusieurs dizaines d’années avant l’apparition de la maladie représente actuellement le seul facteur de risque avéré de mésothéliome, soulignent l'InVS et l'Institut national du cancer (INCa). «Elle est le plus souvent professionnelle mais peut également être d’origine environnementale», précisent-ils.

La déclaration obligatoire permettra de mieux suivre le nombre de cas survenant sur le territoire et leurs caractéristiques, et à mieux comprendre leur lien possible avec une exposition non professionnelle à l’amiante, indiquent l'InVS et l'INCa. Elle vient compléter la surveillance assurée par le programme national de surveillance des mésothéliomes pleuraux (PNSM) dans 23 départements métropolitains, mis en place en 1998.

De plus, des enquêtes environnementales seront mises en œuvre lorsqu’aucune exposition professionnelle n’aura été repérée. L’enquête concernera tout particulièrement les femmes et les personnes de moins de 50 ans, ainsi que les mésothéliomes qui ne sont pas localisés à la plèvre, notamment les mésothéliomes du péritoine.

Une phase-pilote du dispositif de déclaration obligatoire de ces cancers, prévue par le plan Cancer 2009-2013, s'est déroulée de janvier à juin 2011 dans 6 régions: Aquitaine, Auvergne, Ile-de-France (Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis), Lorraine, Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte d'Azur (Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var).

 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus