Déchets toxiques: enquête sur un trafic impliquant Arcelor

Le 18 septembre 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le parquet de Dunkerque a confirmé, mercredi 17 septembre, les révélations de la Voix du Nord sur l'existence d'un trafic de déchets toxiques entre la France et la Belgique entre 2002 et 2005. Le quotidien régional écrivait hier que plusieurs sociétés sont soupçonnées d'avoir contribué à «blanchir» les déchets toxiques d'une filiale dunkerquoise d'Arcelor Mittal. Ceux-ci étaient revendus comme carburant en Belgique depuis 1993.

Le parquet de Dunkerque, saisi par la Direction régionale des douanes, a ouvert le 9 juillet dernier une information judiciaire, notamment pour élimination de déchets générateurs de nuisances sans déclaration, exportation non déclarée de marchandises prohibées, faux et usage de faux documents administratifs, concussion et corruption.

Le parquet a indiqué que Sollac Dunkerque (filiale du sidérurgiste Arcelor Atlantique et Lorraine), la Sonolub (société de valorisation des déchets basée en Seine-Maritime), Rubis Terminal (stockage d'hydrocarbures) et Agena Tramp (agent maritime) seraient impliqués dans ce blanchiment de déchets toxiques.

Selon la Voix du Nord, Sollac Dunkerque déclarait confier à la Sonolub son fioul «naphtaliné», un produit cancérogène issu du nettoyage des installations du sidérurgiste, pour retraitement. En réalité, «le fioul était stocké par Rubis Terminal, vendu et convoyé en Belgique où il terminait son cycle comme carburant pour les super-tankers», écrit la Voix du Nord.

Dans un communiqué, le ministère chargée de l'environnement a rappelé que «le producteur d'un déchet est responsable de son élimination jusqu'au bout. Le fait de le vendre à un sous-traitant ne l'exonère en aucun cas de ses responsabilités».

Toutes les parties ont nié leur implication dans ce trafic. Les douanes n'ont fait aucun commentaire quant à l'implication d'un de leurs agents, avancée par le journal.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus