Déchets radioactifs: le laboratoire de l'Andra autorisé jusqu’en 2030

Le 22 décembre 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) a obtenu la prolongation jusqu'à fin 2030 de son autorisation d'exploiter son laboratoire souterrain à Bure (Meuse). Le décret, prolongeant l’autorisation accordée jusqu’au 31 décembre 2011, a été publié jeudi 22 décembre au Journal officiel.

Il stipule que «les investigations, expérimentations et essais en laboratoire souterrain ont pour objet de réunir les données nécessaires à l'exploitation d'un éventuel stockage de déchets radioactifs en couche géologique profonde».

L'Andra développe depuis 1998 dans la Meuse un projet de centre de stockage de déchets radioactifs ultimes. Des produits des plus dangereux, issus du nucléaire civil et militaire.

Le laboratoire de Bure est composé d'installations en surface (locaux administratifs, ateliers, laboratoires et bâtiment d'accueil du public), sur une superficie d'environ 17 hectares, et de plus de 700 mètres d'installations souterraines à 445 et 490 mètres de profondeur.

Le centre industriel de stockage géologique (Cigéo) servira à confiner pendant des siècles quelque 100.000 mètres cubes de déchets nucléaires à haute et moyenne activité (radioactive, ndlr) et à vie longue (HA/MA-VL). Il devrait être mis en service en 2025.

Les recherches menées dans le laboratoire de Bure doivent notamment permettre d'approfondir les connaissances des phénomènes physico-chimiques, mécaniques et thermiques; de développer, optimiser et mettre au point les méthodes de construction et d’exploitation d’un stockage et de mettre au point des méthodes de scellement des ouvrages et de remblaiement de galeries.

«La première phase des recherches a permis de montrer la faisabilité technique du stockage et de définir une zone propice», a précisé Patrick Landais, directeur Recherche et développement à l'Andra.

Avec cette nouvelle phase, l'Andra entend passer à la démonstration en vue d'une demande d'autorisation de construction du stockage prévue pour 2016.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000025006991&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus