Déchets nucléaires: la Finlande lance la construction de son stockage géologique

Le 13 novembre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Laboratoire Onkalo. Au premier plan, un conteneur en cuivre de déchets nucléaires.
Laboratoire Onkalo. Au premier plan, un conteneur en cuivre de déchets nucléaires.
VLDT

Le gouvernement finlandais a autorisé, en fin de semaine, Povisa à engager le creusement du stockage géologique de déchets nucléaires national, indique un communiqué.

Pour réaliser cette première mondiale, la société en charge de la gestion des déchets nucléaires finlandais s’appuiera sur les expérimentations conduites sur son site expérimental Onkalo, à quelques encablures de la centrale nucléaire d’Olkiluoto.

Située elle aussi à proximité d’Olkiluoto, mais à 400 mètres sous la surface, l’installation définitive sera creusée dans du granite. Elle devrait ouvrir ses portes au début de la prochaine décennie.

Elle pourra accueillir jusqu’à 6.500 tonnes de déchets nucléaires, principalement des combustibles usés. Produits par des réacteurs de technologies différentes[1], ces résidus seront insérés dans de gros conteneurs en cuivre, scellés avec de la bentonite, avant d’être définitivement stockés dans des silos creusés dans la roche.



[1] Deux réacteurs russes VVER, deux réacteurs à eau bouillante Asea et, bientôt ( ?), l’EPR franco-allemand.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus