Déchets nucléaires: 13 employés d’un centre de stockage exposés à des radiations

Le 27 février 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les responsables du WIPP ont dû reconnaître l'épisode de radiation
Les responsables du WIPP ont dû reconnaître l'épisode de radiation

13 employés du site américain de stockage de déchets nucléaires Wipp (Waste isolation pilot plant), où un incendie s’est déclaré le 5 février, ont été exposés à des radiations.

 

Les résultats des tests, diffusés le 26 février par le département américain de l’énergie, révèlent une exposition à l’americium-241 présent dans les déchets radioactifs stockés au Wipp; essentiellement des résidus des activités militaires américaines ainsi que des vêtements et des outils contaminés par du plutonium. Il s’agit d’un radionucléide utilisé dans la fabrication d’armes nucléaires. Aucune précision n’a été donnée sur l’ampleur de l’exposition.

 

Des radiations avaient été détectées dans l’air du site de stockage, le 14 février, alors qu’aucun employé n’était sous terre, avaient alors affirmé les responsables de l’installation, située près de Clarsbad (Nouveau-Mexique). Ils avaient ajouté qu’aucune contamination ne s’était produite.

 

Les 13 employés, qui travaillaient sur le site le 14 février, vont faire l’objet d’analyses complémentaires. «Il est prématuré de spéculer sur les conséquences sanitaires ou sur un éventuel traitement», a souligné le responsable du Wipp, José Franco.

 

Fermé depuis l’accident, le Wipp est le premier centre de stockage en couche profonde de déchets radioactifs ouvert aux Etats-Unis. Il reçoit de 17 à 19 livraisons par semaine issues d’installations nucléaires disséminées dans tout le pays. Ouvert en 1999, il stocke des conteneurs de déchets dans des alvéoles creusées dans le sol à 700 mètres de profondeur.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus