Déchets médicaux: le grand encombrement

Le jeudi 07 mai 2020 à 17h 44 par Stéphanie Senet
Les DASTRI ont progressé de 60% en volume en Alsace, Moselle et Ile-de-France
Les DASTRI ont progressé de 60% en volume en Alsace, Moselle et Ile-de-France
Jerôme Baudoin - FNADE

La collecte de déchets d’activités de soins à risques infectieux a augmenté de 60% en volume dans les zones où le SARS-CoV-2 est le plus actif, selon la Fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement (Fnade).

Extrait :   Sans surprise, la production des déchets d’activités de soins à risques infectieux (Dasri) s’est emballée sur le territoire français. «On distingue trois types de situation selon le niveau de circulation du virus»,...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus