Déchets : les sanctions financières planent sur l’Italie

Le 29 novembre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L’Italie risque d’être sanctionnée financièrement si elle ne prend pas un nouveau plan de traitement des déchets dans la région de Naples, a indiqué la Commission européenne le 26 novembre dernier.

« Pour éviter des amendes, il est impératif que les autorités italiennes adoptent d'urgence un nouveau plan de gestion des ordures qui soit conforme aux obligations européennes et assure un tri sélectif dans toute la région de Campanie », a averti Janez Potocnik, le commissaire chargé de l'Environnement.

Déjà condamnée par la Cour européenne de Justice en mars dernier pour manquement à ses obligations en matière de traitement des ordures à Naples, l’Italie ne s’est toujours pas pliée au jugement. Si elle est mise en cause une seconde fois, elle risque de payer plusieurs millions d'euros.

Or des milliers de tonnes de déchets continuent de s'entasser dans les rues de la troisième ville d'Italie, et huit millions de tonnes d'ordures sont stockées sur des sites de Campanie. Les menaces sanitaires sont réelles.

Selon Silvio Berlusconi, le président du Conseil, le problème peut être réglé « avant Noël ». Mais les inspecteurs qui se sont rendus la semaine dernière à Naples et dans la région de Campanie sous-entendent dans leur rapport qu’il faudrait des années pour régler la situation.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus