Déchets de bois: une filière en mal de débouchés

Le 24 octobre 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La collecte de déchets de bois a doublé dans l'Hexagone en 2015
La collecte de déchets de bois a doublé dans l'Hexagone en 2015

La fédération des entreprises du recyclage (Federec) alerte les pouvoirs publics sur le manque de débouchés pour les déchets de bois. En cause: la saturation des deux principales filières françaises de valorisation.

 

La valorisation du bois n’a plus le vent en poupe. Que ce soit pour la matière ou pour l’énergie, les filières habituelles sont saturées. «C’est une situation très inquiétante», met en garde Federec dans un communiqué. 

Versant recyclage, les fabricants de panneaux de particules connaissent une baisse de leurs activités due au ralentissement de la vente de meubles et de la construction de bâtiments. Par ailleurs, certains panneautiers ont procédé à des arrêts temporaires ou prolongés de production au cours des derniers mois.

Versant valorisation énergétique, les tonnages de déchets de bois collectés dépassent désormais les capacités de traitement disponibles dans l’Hexagone.

 

Exportations massives en vue

Résultat: les professionnels du recyclage ne parviennent plus à traiter les déchets croissants issus des collectes[1] mises en place dans le cadre de la filière à responsabilité élargie du producteur (REP) ou provenant de centres de tri dont les performances ont été accrues. «Les entreprises sont obligées d’envisager des exportations massives de combustibles vers des pays européens mieux équipés mais aujourd’hui également bien saturés», souligne la fédération.

 

Une collecte doublée en un an

250.000 tonnes de déchets de bois ménagers ont été collectées en 2015 selon l’éco-organisme Eco-mobilier. 55% ont été recyclées et 31% ont été valorisées en énergie, ce qui est conforme aux objectifs réglementaires fixés par le cahier des charges de la filière. En 2014, l’éco-organisme avait collecté 124.000 t de bois usagés pour 48% de recyclage et 33% de valorisation énergétique.

 



[1] Dans les déchetteries ou dans les entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS)

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus