Déchets d’emballages: un public moins sensibilisé

Le 06 avril 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Seulement 31% des Français s’intéressent à l’impact environnemental des emballages, selon une étude Ifop publiée le 5 avril. 
 
Avant l’argument écologique, c’est l’argument pratique qui prime, confirme le sondage commandé par l'association Alliance Carton Nature (ACN) qui regroupe les branches françaises de Tetra Pak (Tetra Laval), Sig Combibloc (Rank) et Elopak, les trois fabricants d'emballages en carton pour liquides alimentaires. Une étude du même genre avait été réalisée l’année dernière.
 
Le fait de jeter les briques en carton dans la poubelle de recyclage semble toutefois être un geste compris, puisque pour 92% des sondés, la brique alimentaire en carton est facile à trier (+19 points en 2010) «Le critère du poids (de l’emballage) n'entre en compte que pour 7% et celui de l'esthétique pour 2%», rapporte l’AFP.
 
Mais ils sont encore 41% à demander une plus grande disponibilité de poubelles de tri sur les lieux d'habitation. L’argument financier mobilise un peu moins: pour 37% des Français seulement, une incitation financière pourrait aussi encourager les tris des déchets.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus