Déchets chimiques: EcoDDS retrouve son agrément

Le 11 mars 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Quand reprendra la collecte interrompue depuis le 11 janvier ?
Quand reprendra la collecte interrompue depuis le 11 janvier ?

<

Suite du feuilleton sur la gestion des déchets chimiques des ménages. Interrompue depuis deux mois, leur collecte devrait reprendre rapidement. C’est en tout cas ce qu’assure l’éco-organisme EcoDDS dans un communiqué publié ce 11 mars. «Nous reprenons contact dès aujourd’hui avec l’ensemble des prestataires pour remettre le processus de collecte en marche», affirme-t-il. Au préalable, les collectivités concernées devront toutefois signer une nouvelle convention avec l’éco-organisme, les précédentes s’étant terminées le 31 décembre 2018. Pour rappel, les déchets concernés sont les produits à base d’hydrocarbures, les produits d’adhésion, d’étanchéité et de réparation, de traitement, de revêtement des matériaux et de préparation de surface, les produits d’entretien spéciaux ou de protection, les produits chimiques usuels, les solvants et diluants, les engrais et les produits biocides et phytopharmaceutiques ménagers.

Erreur ou refus?

EcoDDS met cette interruption sur le compte d’une «erreur rédactionnelle» liée au cahier des charges. De son côté, l’association de collectivités Amorce a au contraire dénoncé son refus délibéré d’accepter les nouvelles règles du jeu et sa prise en otages des citoyens en arrêtant de procéder à la collecte dans les déchetteries.  

Compensation

Seules mesures de compensation exigées par le ministère de la transition écologique: l’éco-organisme ré-agréé jusqu’au 31 décembre 2024 attribuera un soutien forfaitaire exceptionnel de 625 euros par tonne de DDS collectée pendant deux mois aux collectivités qui signeront une convention au plus tard le 30 juin 2019.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus