Déchets américains: retour à l’envoyeur

Le 23 janvier 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les déchets hospitaliers qui ont été importés illégalement des Etats-Unis vers le Brésil, en octobre dernier, ont été renvoyés le 21 janvier dans leur pays d’origine, selon Folha de Sao Paulo, le quotidien de la plus grande ville du Brésil.

 
Les deux conteneurs, renfermant 46 tonnes de déchets, sont repartis par le navire Cap Irene, battant pavillon libérien. Ils devraient arriver au début du mois de février à Charleston (Caroline du Sud), le port d’où ils sont partis.
 
Ces conteneurs contiennent des gants, masques, seringues, pyjamas chirurgicaux, draps et serviettes sales. A leur arrivée, ils feront l’objet d’un nouveau contrôle, selon le chef des douanes et de l’immigration brésiliennes, Gabriel Gonzalez.
 
Ils avaient été saisis par la douane du port de Suape, situé à 40 kilomètres de Recife, dans l’Etat du Pernambouc. Leur importation avait été réalisée par Santa Cruz, une entreprise brésilienne de confection, au titre de «tissus en coton défectueux destinés à être recyclés en doublure de poches pour des jeans». L’entreprise a été fermée quelques jours après la saisie.
 
L’entreprise responsable de l’exportation, la TexportInc, contrôlée par un Brésilien, fait de son côté l’objet d’une enquête par la justice américaine, qui lui a déjà confisqué 400.000 dollars (environ 300.000 euros) pour infraction à la réglementation sur les déchets.
 
 L’Institut brésilien de l’environnement (Ibama) a, par ailleurs, infligé une amende de plus de 3 M$ (2,3 M€) à l’importateur et d’1 M$ (0,76 M€) au chargeur.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus