Déchets: 82% d’élus en faveur de la redevance incitative

Le 22 février 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Eco-emballages, organisme chargé de soutenir financièrement la collecte sélective des emballages par les collectivités, a rendu public un sondage auprès de 1.130 Français et 400 élus ou candidats aux élections municipales. Le sujet des déchets préoccupe «beaucoup» 74% du grand public interrogé, et 92% des élus ou candidats. Le sujet devance même d'autres problématiques comme le réchauffement climatique et l'utilisation des pesticides dans l'agriculture.

68% des Français interrogés se déclarent concernés par le problème du traitement des déchets ménagers. 46% jugent que le recyclage est la meilleure solution, 34% préférant un mix de solutions en fonction des installations locales. De leur côté, les élus ou candidats sont 73% à estimer préférable cette dernière solution. 82% ont par ailleurs répondu qu'ils comptent mettre en oeuvre une redevance incitative (1) dans leur commune. Pour le directeur d'Eco-emballages Bernard Hérodin, ce résultat est étonnant car «les représentants d'élus étaient très opposés à cette proposition passée au forceps dans le groupe déchets du Grenelle de l'environnement».

76% des élus ou candidats ont indiqué qu'ils comptent aider les entreprises à trouver des solutions pour réduire le volume de leurs produits et emballages. Un point que Bernard Hérodin trouve également surprenant étant donné que, selon lui, les collectivités n'ont pas l'argent requis pour réaliser ce type de partenariat.



(1) Son montant est calculé en fonction de la quantité d'ordures ménagères non triées qu'un particulier jette






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus