Décharges illégales en Campanie et cancers

Le 11 mai 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une étude parue dans la revue OEM (Occupational and environnemental medicine) et signée par des chercheurs de laboratoires italiens s’est intéressée aux effets sur la santé de la mauvaise gestion des déchets en Campanie (sud de l’Italie). En effet, depuis les années 1980, cette région est devenue un haut lieu de la décharge illégale, accompagnée d’une dégradation de l’environnement.

Selon ces scientifiques, «bien que la nature causale de l’association entre les deux soit incertaine, les conclusions de l’étude soutiennent l’hypothèse que la dégradation de l’environnement en Campanie produit un risque accru de mortalité et, dans une moindre mesure, d’anomalies congénitales».
L’étude a porté sur 9 décès et 12 types d’anomalies congénitales, dans un périmètre de 196 communes des provinces de Naples et Caserta. Dans les communes les plus exposées aux déchets, les habitants présentent un risque plus élevé de mortalité, notamment de cancer du foie, de l’estomac, et des poumons (chez les hommes). Ils présentaient également plus de cas d’anomalies congénitales du système urogénital et du système nerveux central.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus