Début d’enquête publique pour un nouveau parc naturel marin

Le 17 août 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Du 22 août au 22 septembre aura lieu l’enquête publique pour la création du parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et des Pertuis charentais.
 
La France a prévu de se doter de 10 parcs naturels marins d’ici 2012, un engagement réaffirmé lors du Grenelle de l’environnement et de celui de la mer. Pour l’heure, 2 d’entre eux existent: celui d’Iroise et celui de Mayotte. D’autres projets sont en gestation. En 2008, le site des estuaires picards (Somme-Authie-Canche) a été choisi pour la création d'un troisième parc. L’enquête publique a débuté le 16 août dernier (dans le JDLE).
 
Parallèlement, une autre enquête publique va débuter pour un autre projet dans 117 communes du sud de la Vendée, de Charente-Maritime et de Gironde, annonce l’Agence marine des aires protégées dans un communiqué du 17 août. «Le dossier d'enquête et un registre d'enquête seront également disponibles dans les locaux des directions départementales du territoire et de la mer à la Rochelle, à Bordeaux et aux Sables-d’Olonne», précise l’Agence.
 
Le projet de parc s’étend sur 700 kilomètres de côtes, de l’embouchure du Payré en Vendée, au nord, au bec d’Ambès sur l’estuaire de la Gironde, au sud. Il inclut l’ensemble des Pertuis, donc toute la côte de la Charente-Maritime et les estuaires. Au large, il va jusqu’aux fonds de 50 mètres.
 
Pour rappel, les parcs naturels marins sont créés par décret, après enquête publique organisée sur le territoire des communes littorales directement intéressées par le projet. Ce décret fixe les limites du parc, la composition de son conseil de gestion, et arrête les orientations de gestion en matière de connaissance et de conservation du patrimoine et du milieu marin dans une optique de développement durable.
 

Après deux ans de concertation, les préfets de Charente-Maritime, de Vendée, de Gironde, ainsi que le préfet maritime de l’Atlantique, avec l’appui technique de la mission d’étude de l’Agence des aires marines protégées, proposent un périmètre pour le futur parc, 6 orientations de gestion, et une composition de conseil de gestion. Le dossier décrit les richesses naturelles de la mer et des estuaires, présente le patrimoine naturel et le fonctionnement des écosystèmes de la zone, sans oublier les spécificités des activités maritimes du territoire.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus