Débat autour de la forêt indonésienne

Le 02 mars 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon le fil d'informations Environment news service (ENS), des associations de protection de la nature indonésiennes et américaines sont en désaccord avec un rapport de la Banque mondiale paru le 21 février, favorable à l'extension des plantations forestières industrielles en Indonésie (1). Selon la Banque mondiale, une «mauvaise gouvernance a conduit à une dégradation considérable de l'environnement: plus de 25 millions d'hectares du patrimoine forestier, soit l'équivalent de la Grande-Bretagne, n'a plus d'arbres».

Un plan du département indonésien de la forêt visant à une accélération du développement des plantations est présenté dans le rapport de la Banque mondiale comme une priorité. Il a pour objectif d'instaurer 5 millions d'hectares de plantations industrielles d'arbres et deux millions d'hectares de forêts communales. Mais pour les Amis de la terre Indonésie, les plantations industrielles endommageraient la forêt et causeraient donc du tort aux populations qui en dépendent pour leur subsistance. «Les programmes de plantation dans le cadre de partenariats communautaires génèrent des conflits, de l'appauvrissement et une dégradation de l'environnement depuis des décennies», a indiqué Rukaiyah Rofiq, membre d'une association locale.

(1) «Sustaining economic growth, rural livelihoods, and environmental benefits: strategic options for forest assistance in Indonesia»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus