De nouvelles substances pour les climatisations américaines

Le 21 septembre 2006 par Agnes Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Davantage de choix concernant les réfrigérants qui n’appauvrissent pas la couche d’ozone: l’Agence de protection de l’environnement (EPA) propose de compléter la liste des substances qui peuvent être utilisées par les fabricants de voiture dans les systèmes d’air conditionné. Les hydrofluorocarbones HFC-152a et le CO2 pourraient ainsi constituer des alternatives possibles et réduire l’impact environnemental de l’air conditionné. Les industriels de l’automobile, les fabricants de composants et l’industrie de l’air conditionné travaillent d’ailleurs sur le développement de prototypes dont l’utilisation sera conforme aux règles définies dans la proposition de l’EPA.
Les HFC, qui ne contiennent pas de chlore, remplacent progressivement les hydrochlorofluorocarbures (HCFC), appauvrisseurs d’ozone, qui en contiennent. Comme le CO2, ce sont des gaz à effet de serre et ils participent donc au réchauffement climatique.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus