De nouvelles normes d’émission pour la marine marchande

Le 05 janvier 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

La nouvelle année est arrivée et, avec elle, son cortège de nouvelles réglementations. Depuis le 1 er janvier, les chantiers navals doivent mettre à l’eau des bateaux moins polluants.

 

Mise en place par l’organisation maritime internationale (OMI), les nouvelles normes d’émission d’oxydes d’azote « Tier 2 » s’appliquent à tous les navires dont les moteurs diesel affichent une puissance d’au moins 130 kilowatts.

 

Les machines les moins puissantes ne devront pas rejeter plus de 14,4 grammes de NOx/kWh (-16 %); celles dont la puissance est inférieure à 2.000 kW ne pourront pas rejeter plus de 44 g NOx/kWh (-3 %). Au-delà, les moteurs n’ont droit qu’à 7,7 g NOx/kWh (-22 %).

 

Prévues pour entrer en application en 2016, les normes « Tier 3 » font encore l’objet de négociations. Elles pourraient être dévoilées d’ici 2013.