De nouvelles nitrosamines identifiées dans l’eau potable

Le 13 novembre 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Une équipe de chercheurs canadiens vient de publier une étude (1) montrant que la nitrosopiperidine et la N-nitrosodiphénylamine ont été détectées dans des sources d'alimentation en eau potable aux Etats-Unis et au Canada. Elles n'avaient jamais été repérées auparavant. Les nitrosamines sont des sous-produits de désinfection issus du traitement de l'eau à base de chloramine, et classés cancérogènes pour l'homme. Les chercheurs ont constaté que les concentrations de quatre nitrosamines dans les systèmes de distribution augmentaient à mesure qu'elles s'éloignaient de l'usine de traitement de l'eau.



(1) Characterization of New Nitrosamines in Drinking Water Using Liquid Chromatography Tandem Mass Spectrometry , Yuan-Yuan Zhao et al., Environmental science and technology, publié en ligne le 8 novembre 2006




Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus