De nouvelles nitrosamines identifiées dans l’eau potable

Le 13 novembre 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Une équipe de chercheurs canadiens vient de publier une étude (1) montrant que la nitrosopiperidine et la N-nitrosodiphénylamine ont été détectées dans des sources d'alimentation en eau potable aux Etats-Unis et au Canada. Elles n'avaient jamais été repérées auparavant. Les nitrosamines sont des sous-produits de désinfection issus du traitement de l'eau à base de chloramine, et classés cancérogènes pour l'homme. Les chercheurs ont constaté que les concentrations de quatre nitrosamines dans les systèmes de distribution augmentaient à mesure qu'elles s'éloignaient de l'usine de traitement de l'eau.



(1) Characterization of New Nitrosamines in Drinking Water Using Liquid Chromatography Tandem Mass Spectrometry , Yuan-Yuan Zhao et al., Environmental science and technology, publié en ligne le 8 novembre 2006




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus