De nouveaux sous-produits dans les piscines?

Le 11 septembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Jusqu'à présent, les sous-produits de désinfection (DBP en anglais) comme le chloroforme, les trihalométhanes et les trichloramines (chloramines inorganiques) ont été identifiés comme pouvant causer des problèmes pulmonaires chez les nageurs (1). Mais selon un nouvel article scientifique, publié dans Environmental science and technology (2), d'autres sous-produits pourraient être présents dans l'eau des piscines et avoir un impact sur la santé. L'équipe de recherche en question a mené des analyses sur quatre piscines intérieures, une piscine extérieure et un parc d'attraction aquatique, et elle a mis en évidence les composés suivants: dichloromethylamine, chlorure de cyanogène et dichloroacétonitrile. Selon l'article publié sur le site d'Environmental science and technology, c'est la première fois que la formation de chloramines organiques dans une piscine est montrée. «Le dichloroacétonitrile est déjà connu pour être un irritant respiratoire, il est donc possible que certains de ces DBP volatiles nouvellement identifiés contribuent également à l'asthme observé chez les nageurs», a ajouté Susan Richardson, de l'Agence de protection de l'environnement (EPA) américaine.

Des méthodes existent pour réduire les quantités de DBP produits, notamment en faisant circuler l'eau à travers des filtres à sable.



(1) Voir les articles du JDLE: «Des problèmes respiratoires chez les employés des piscines», «Lien entre cancer de la vessie et exposition à l'eau chlorée»

(2) «Volatile disinfection byproduct formation resulting from chlorination of organic-nitrogen precursors in swimming pools», Jing Li and Ernest R. Blatchley III*, Environ. Sci. Technol., Web Release Date: September 5, 2007





A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus