De Londres à Paris, le mercaptan de Lubrizol empeste

Le 22 janvier 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'usine Lubrizol de Rouen fabrique et conditionne des additifs pour peintures et lubrifiants.
L'usine Lubrizol de Rouen fabrique et conditionne des additifs pour peintures et lubrifiants.

La fuite de mercaptan n’est toujours pas stoppée.

Ce gaz, dont l’odeur caractéristique rappelle l’œuf pourri, s’est échappe depuis lundi 21 janvier de l’usine rouennaise Lubrizol –un fabricant d’additifs pour carburants, lubrifiants, et peintures- à la suite d’une réaction chimique imprévue.

Poussée par les vents, l’odeur infeste la Haute-Normandie, l’Ile-de-France, mais aussi l’Angleterre, où des milliers d’habitants du Sussex, du Kent et des quartiers sud de Londres se sont plaints de maux de tête et de nausées.

Répondant au nom scientifique de méthanethiol ou methylmercaptan (CH3-SH), cette molécule entre dans la composition de produits phytosanitaires et d’anti-oxydants. En raison de son odeur nauséabonde, elle est aussi utilisée pour parfumer le gaz de ville, ce qui permet de détecter les fuites éventuelles et d’éviter des accidents.

Extrêmement inflammable, ce composant des boules puantes est-il toxique? Oui, à très forte concentration, selon la fiche toxicologique publiée par l’Institut national de la recherche scientifique (INRS). La plupart des cas d’intoxication aigüe font suite à une inhalation. Les symptômes observés chez l’homme sont alors une irritation pulmonaire, des nausées, des vomissements, des diarrhées, des troubles de conscience, une dépression respiratoire et une cyanose. A très forte concentration, le mercaptan est également très nocif pour les organismes aquatiques.

Tout le problème réside dans la concentration observée dans la fuite de Lubrizol, une filiale de Berkshire Hathaway, le groupe dirigé par Warren Buffet. «Les mesures réalisées ont révélé un seuil de concentration très faible, mais qui explique la gêne ressentie par un grand nombre de personnes», affirme le ministère de l’intérieur dans un communiqué. «La valeur-limite d’exposition professionnelle, qui s’élève à 0,5 partie pour million en France, comme en Allemagne et aux Etats-Unis, est 1.000 fois supérieure (1) au seuil olfactif (0,0005 ppm)», précise Pascal Serre, ingénieur chimiste à l’INRS interrogé par le JDLE. En cas d’exposition au mercaptan et à titre de précaution, il est toutefois conseillé de créer des courants d’air pour faciliter la dispersion du gaz.

Au total, 50 accidents au mercaptan ont été répertoriés en France entre 1988 et 2012, selon l’association Robin des bois, qui se réfère à la base de données Aria (2). Le plus souvent, il s’agit de fuites de wagons-citernes, parfois mortelles. En avril 1970, 3 cheminots sont morts à Lacq suite à une fuite de mercaptan.

Pour l’heure, l’exploitation de l’usine classée Seveso seuil haut (risque majeur) a été stoppée, par un arrêté du préfet de Seine-Maritime pris le 21 janvier, indiquent les ministères de l’intérieur et de l’écologie. La préfecture a également actionné le Plan particulier d’intervention (PPI), de manière préventive, afin d’achever l’opération d’inertage d’un bac qui fabriquait du dithiophosphate de zinc, un produit chimique qui entre dans la composition de plusieurs additifs pour lubrifiants.

Une mission d’expertise est d’ailleurs en cours de réalisation par l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), afin d’évaluer le schéma proposé par l’exploitant pour mettre fin à la fuite. Ce dispositif serait en effet très peu utilisé, hormis quelques expériences aux Etats-Unis, selon la directrice de cabinet du préfet de Seine-Maritime, Florence Gouache, interrogée par France 3 Haute-Normandie. Première conséquence de l’activation du PPI, le match de football qui devait se jouer ce soir à 2 kilomètres de l’usine a été annulé. «Nous ne voulions pas nous retrouver avec 10.000 spectateurs sans aucune capacité à les confiner ou les évacuer si nécessaire», a précisé Florence Gouache.

(1) en moyenne pondérée sur 8h

(2) qui recense plus de 40.000 accidents ou incidents survenus en France et à l’étranger



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus