De l’or dans les selles?

Le 24 mars 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les boues issues du traitement des eaux usées ont été passées au peigne fin
Les boues issues du traitement des eaux usées ont été passées au peigne fin

Une étude américaine, présentée le 23 mars lors de la rencontre annuelle de l’American chemical society (ACS) à Denver (Colorado), a révélé la présence de concentrations importantes de métaux précieux dans les boues issues du traitement des eaux usées.

«Il y a des métaux partout», résume Kathleen Smith du Bureau géologique américain (USGS). «On en trouve dans les soins capillaires, les détergents et même des nanoparticules dans les chaussettes pour éviter les mauvaises odeurs», poursuit-elle. Ces métaux se retrouvent ensuite dans les usines de retraitement des eaux usées, où ils résistent aux traitements physiques, biologiques et chimiques.

L’équipe de géologues de l’université d’Arizona a pointé la présence de nombreux métaux rares et précieux, dont de l’or, de l’argent, du cuivre, du palladium, et du vanadium, particulièrement recherchés pour la fabrication des produits électroniques (téléphones et ordinateurs portables). Leur étude avait été publiée deux mois plus tôt dans la revue Environmental science and technology.

Si la faisabilité technique et économique de la récupération des métaux précieux reste à démontrer, le potentiel de cette découverte s’avère important, aussi bien pour réduire l’extraction de ressources en amont que pour éviter la présence de certains métaux dans l’environnement (comme le plomb issu de l’épandage des boues de stations d’épuration dans les champs).

7 millions de tonnes de déchets solides sont issus chaque année du traitement des eaux usées aux Etats-Unis. Une moitié est épandue, l’autre est incinérée ou enfouie. Selon les chercheurs américains, 1 kilogramme de boues contiendraient environ 0,4 milligramme d’or, 28 mg d’argent, 638 mg de cuivre, et 49 mg de vanadium.

A Tokyo, une installation de traitement des eaux usées récupère déjà de l’or, avec un rendement rivalisant avec celui des grandes mines.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus