De l’eau recyclée pour étancher la soif des Américains

Le 10 février 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

On connaissait l’eau usée recyclée pour arroser les terrains de golf ou pour alimenter les réseaux de refroidissement des usines, ou encore pour la recharge des nappes souterraines. Mais jusqu’à présent, jamais de l’eau usée n’avait été traitée pour être consommée. Techniquement, l’opération n’est pas si compliquée mais la décision de recourir à de l’eau recyclée s’est toujours heurtée à un certain rejet psychologique de la part des consommateurs.

Il semblerait que le sentiment de dégoût soit maintenant dépassé. La ville de San Diego distribue depuis peu dans ses robinets de l’eau de boisson recyclée. L’unité pilote de traitement des eaux d’un coût de 13 millions de dollars (soit un peu moins de 10 millions d’euros), installée dans les montagnes du nord de la ville, produit 3,8 millions de litres par jour.

La technique mise au point dans les années 1950 combine une désinfection chimique, avec une filtration sur charbon actif. Dans l’unité pilote de San Diego, l’eau est d’abord filtrée par des microfibres dont les trous sont de taille inférieure à celle d’une bactérie ou de protozoaires. Ensuite l’eau circule par osmose inverse, ce qui force l’eau à traverser une membrane plastique qui retient la plupart des molécules non aqueuses.

Enfin, l’eau est traitée au peroxyde d’hydrogène, un puissant désinfectant avant d’être exposée à des rayons ultraviolets. Le résultat ressemble beaucoup à de l’eau distillée, selon les officiels de la région.

Miami et Denver envisagent de recourir au même procédé, après avoir expérimenté la technologie.

Les responsables de l’approvisionnement de l’eau de San Diego estiment que l’eau recyclée pourrait représenter environ 7% du total des réserves de la ville d’ici 2020.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus