Davantage de moyens pour l’eau en Afrique

Le 01 juin 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email



En 2007, la Banque africaine de développement (BAD) va augmenter de 50% son aide au secteur de l'eau en Afrique par rapport à 2006. C'est ce qu'elle a annoncé le 30 mai lors de la 6e session ordinaire du Conseil des ministres africains sur l'eau (CMAE-6) à Brazzaville (République du Congo). Ainsi, ces 490 millions de dollars (364 millions d'euros) serviront à rendre l'eau potable accessible et à mettre en place un dispositif d'assainissement auprès de populations qui n'en disposent pas.

Selon Bedoumra Kordjé, directeur du département eau et assainissement de la BAD, celle-ci a consacré ces 5 dernières années 330 millions $ par an en moyenne (245 millions €) à cet objectif, contre 70 millions $ par an en moyenne (52 millions €) au cours des 30 années précédentes. De son côté, le ministre congolais de l'énergie et de l'hydraulique, Bruno Jean Richard Itoua, a indiqué que «313 millions d'Africains n'ont pas accès à des services d'assainissement dans les conditions modernes et préservant la dignité humaine».

Malgré tout, les objectifs du millénaire ne seront pas atteints (1).



 (1) Voir l'article du JDLE: «Journée mondiale de l'eau: encore beaucoup d'efforts à faire»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus