Cycle de vie des produits électriques et électroniques

Le 15 février 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
EEE 2
EEE 2

L'Agence de protection de l'environnement danoise vient de publier, en collaboration avec les groupes Tellabs (télécommunications), Sauer-Danfoss (matériel hydraulique) et Focon (télécommunication pour le transport), un guide pour analyser le cycle de vie de ces produits.

Le guide publié par l'Agence danoise permet d'évaluer simplement l'impact environnemental des produits électriques tout au long de leur cycle de vie. Car même s'ils deviennent de plus en plus légers et petits, les équipements électriques et électroniques (EEE) ont aussi une durée de vie de plus en plus courte et contiennent des substances chimiques dangereuses comme le cadmium, le chrome VI etc. Leurs producteurs doivent désormais respecter les nouvelles contraintes issues de nombreuses réglementations européennes, notamment la directive sur les déchets (DEEE) et la directive dite ROHS sur la limitation des substances dangereuses.

Quelques règles sont d'abord rappelées. L'analyse des produits électroniques, dont la source d'alimentation est électrique, doit cibler leur consommation. En effet, cette dernière  est pratiquement toujours le facteur environnemental le plus important du cycle de vie. Les produits électroniques consomment par exemple beaucoup d'énergie en mode veille. Prendre en compte cet élément peut entraîner des améliorations potentiellement importantes et faciles à réaliser. L'optimisation d'un process doit aussi s'effectuer de manière intelligente. Par exemple, on peut accepter que l'impact environnemental d'une valve de régulation soit non optimale si l'utilisation de l'appareil entraîne une réduction importante de la consommation énergétique du système de réfrigération dans lequel elle est introduite.

Le guide rappelle aussi qu'il est nécessaire d'inclure la consommation énergétique due au transport des produits. Last but not least, il ne faut pas oublier, grâce à un marketing adapté, de vendre ces équipements éco-conçus. Autrement, la société n'en tirera aucun bénéfice environnemental. Le guide préconise de définir un objectif afin d'établir l'intérêt d'une évaluation de l'impact environnemental du produit tout au long du cycle de vie : consommation, substances chimiques utilisées , produits de substitution, marché, cadre législatif, fin de vie.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus