Cyclamed enregistre une baisse des médicaments non utilisés

Le 08 avril 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La collecte 2012 est en baisse
La collecte 2012 est en baisse

Après avoir progressé de 9% en 2011, la collecte des médicaments non utilisés (MNU) a baissé de 2% en 2012, selon les dernières statistiques publiées le 4 avril par Cyclamed (1). L’association créée en 1993 est chargée de la collecte les médicaments des ménages, périmés ou non, et de leur valorisation énergétique.

Au total, 14.271 tonnes de MNU ont été collectées l’an dernier par les pharmacies françaises.

L’association agréée jusqu’en février 2016 avance deux raisons principales pour expliquer cette situation. La crise économique, tout d’abord, qui amène les Français à retarder leurs retours de médicaments, alors que les ventes de médicaments en officine ont baissé de 0,9% en 2012. Deuxième explication: moins de pathologies importantes ont été enregistrées l’année dernière.

En revanche, l’enquête réalisée par l’institut Louis Harris montre que le réflexe de tri s’est répandu au sein de la population française. En février 2013, 78% des citoyens déclarent déposer leurs MNU chez le pharmacien, contre 72% en 2011 et 75% en 2012. Ce geste n’intervient pas à la fin d’un traitement mais, dans 9 cas sur 10, lors du tri de l’armoire à pharmacie. Parmi les Français qui trient leurs médicaments, la plupart s’avèrent assidus. 63% rapportent «toujours» leurs plaquettes et 18% «souvent», selon le sondage.

Récupérés par les grossistes répartiteurs, ces MNU ont ensuite été éliminés dans 51 incinérateurs. A noter que contrairement à l’obligation prévue par le décret du 17 juin 2009, 5% des pharmaciens ont refusé de récupérer des MNU en 2012.

Le retour des MNU s’avère d’autant plus important que les médicaments sont responsables d’une intoxication sur deux chez les enfants.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus