Cuvillier rempile aux transports, à la mer et à la pêche

Le 09 avril 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Parveindra-t-il à faire appliquer la taxe sur les poids lourds?
Parveindra-t-il à faire appliquer la taxe sur les poids lourds?

Contrairement au ministère de l’écologie, celui des transports, de la mer et de la pêche est abonné à la stabilité. Frédéric Cuvillier a en effet été de nouveau nommé, ce 9 avril, au poste qu’il occupait depuis le 21 juin 2012, désormais sous la tutelle de Ségolène Royal. Il n’est plus ministre délégué mais seulement secrétaire d’Etat.

 

Au départ, ce docteur en sciences politiques, député-maire de Boulogne-sur-Mer, ne voulait pas rempiler. L’annonce de la nouvelle ministre, «en faveur d’une remise à plat de l’écotaxe et contre une écologie punitive», avait fait bondir Frédéric Cuvillier sur Twitter.

 

«La remise à plat? Ca veut dire quoi? A la veille du rapport que la mission parlementaire doit rendre…», a-t-il écrit le 3 avril. Et d’ajouter: «Je m’étonne que l’écotaxe vienne d’être présentée comme un impôt nouveau. C’est tout le contraire. Alors quelles recettes nouvelles?».

 

S’il récupère le dossier brûlant de l’écotaxe, Frédéric Cuvillier devra encore batailler pour être aussi celui qui la fait appliquer.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus