Croissance durable : la feuille de route de Bruxelles pour 2011

Le 27 janvier 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Commission européenne a présenté le 26 janvier un cadre stratégique qui devrait garantir une exploitation plus durable des ressources naturelles. Il s’agit de la 7e initiative lancée dans le cadre de la stratégie Europe 2020, qui vise à « alimenter une croissance intelligente, durable et inclusive en Europe ».

L’Union européenne s’est fixé de nombreux objectifs : réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80 à 95 % en Europe d’ici 2050, réformer la politique de l'agriculture et de la pêche, faire reculer l'insécurité alimentaire dans les pays en développement, ou encore améliorer la résistance de l’UE face aux hausses futures des prix de l'énergie et des matières premières sur les marchés mondiaux. Cela ne peut se faire sans préserver les ressources naturelles, soumises à des pressions de plus en plus fortes au niveau mondial.

« La construction d’une Europe plus efficace dans l’utilisation des ressources est primordiale pour la sécurité économique et écologique de l’Union européenne », indique le communiqué du 26 janvier. La stratégie proposée par José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, a pour objectif d’« ériger l’utilisation efficace des ressources en principe directeur des politiques de l’UE en matière d'énergie, de transport, de changement climatique, d'industrie, de produits de base, d'agriculture, de pêche, de biodiversité et de développement régional ». Objectif : proposer des politiques plus claires sur le long terme et réaliser des investissements conjoints dans l’innovation verte.

Ainsi, en 2011, l’UE va présenter un certain nombre de programmes pour exploiter les synergies entre ces domaines d'action : une feuille de route pour une économie à faible intensité de carbone à l'horizon 2050, un plan pour l'efficacité énergétique à l’horizon 2020, un livre blanc sur l'avenir des transports, une feuille de route sur l’énergie à l’horizon 2050, une feuille de route pour une Europe efficace dans l’utilisation des ressources, des réformes de la politique agricole commune, de la politique commune de la pêche, de la politique de cohésion, de l’infrastructure énergétique et des réseaux transeuropéens de transport, une nouvelle stratégie de l’UE en matière de biodiversité à l’horizon 2020, et enfin des mesures concernant les marchés des produits de base et les matières premières.

La mise en œuvre de toutes ces actions fera l’objet d’un suivi dans le cadre de la stratégie Europe 2020, précise la Commission.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus