Creusot Forge va pouvoir reprendre ses activités

Le 26 janvier 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La forge du Creusot va pouvoir reprendre son activité.
La forge du Creusot va pouvoir reprendre son activité.
Areva

Spécialisée dans la réalisation de grosses pièces pour l’industrie, nucléaire notamment, la forge avait été arrêtée en 2016, suite à la découverte de nombreux dysfonctionnements.

 

Soulagement au Creusot. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a autorisé, jeudi 25 janvier, l’usine de Creusot Forge à reprendre la fabrication de grosses pièces forgées, notamment pour le compte de l’industrie nucléaire, française et internationale.

L’ex-filiale d’Areva était au cœur d’un important scandale portant sur la malfaçon de nombreuses pièces métallurgiques destinées, notamment, à la construction de centrales nucléaires en France et à l’étranger.

Arrêt de la forge et de réacteurs

En 2016, une enquête menée par Areva avait révélé des irrégularités dans le contrôle de fabrication d’environ 400 pièces produites depuis 1965, dont une cinquantaine en service sur le parc électronucléaire français. Cette découverte avait provoqué l’arrêt de la production de la forge du Creusot. Mais aussi celui de plusieurs tranches nucléaires, pour une inspection d’urgence.

Dans son communiqué, l’ASN considère que les actions mises en œuvre à l’usine de Creusot Forge permettent la reprise de la fabrication de composants destinés aux installations nucléaires françaises «sous certaines conditions».

A commencer par le maintien «d’une surveillance renforcée par l’ASN». Le gendarme du nucléaire s’assurera particulièrement de la qualification technique de l’usine lors du forgeage de chaque type de composant (virole, calotte, tuyauterie, etc.).

7,5 millions d’investissements

Ces derniers mois, Framatome indique avoir réalisé 7,5 millions d’euros d’investissements dans son usine. L’industriel a également revu l’organisation de son contrôle de la qualité. De nombreuses formations en sûreté et en… métallurgie ont été dispensées aux salariés. Il était peut-être temps?

Dans un autre communiqué, David Emond, directeur de la Business Unit Composants de Framatome, indique que l’amélioration des compétences et de la qualité sera poursuivie cette année.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus