Création du premier fonds carbone pour l’après-Kyoto

Le 05 mai 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Alors que le prochain accord climatique est actuellement négocié, que les modalités du prochain accord climatique post-Kyoto sont inconnues, 5 institutions financières ont lancé lundi 28 avril un fonds destiné à l’achat et aux échanges de crédits carbone générés à partir de 2012, et «potentiellement jusqu’en 2022».

Le fonds, alimenté à hauteur de 125 millions d’euros, regroupe la Banque européenne d’investissement (BEI), la Caisse des dépôts et consignations française, le KfW Bankengruppe allemand, la Nordic investment bank scandinave et l’Instituto de credito oficial espagnol.

L’avenir du protocole de Kyoto étant incertain, ce fonds carbone vise à réduire les difficultés rencontrées par les projets à valeur ajoutée environnementale et «à valoriser pleinement les avantages économiques liés à la réduction des émissions qu’ils pourront réaliser après 2012», expliquent les 5 institutions financières.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus