Création du livret développement durable

Le 09 février 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un décret et un arrêté publiés au Journal officiel du 8 février 2007 officialisent le remplacement du compte pour le développement industriel (Codevi) par le livret développement durable. Celui-ci avait été créé par la loi de finances rectificative pour 2006.

Le taux d'intérêt avantageux du Codevi est conservé (2,75%), mais le plafond d'épargne du Codevi a été porté de 4.600 à 6.000 euros. «Ce livret a surtout pour vocation de généraliser l'investissement durable, de manière complémentaire avec les crédits d'impôt», estime le ministère chargé de l'environnement dans un communiqué. «Jusqu'à 10% des encours de l'épargne constituée sur ces livrets, soit 6 milliards d'euros, devront en effet être affectés à des prêts aux particuliers leur permettant d'améliorer l'efficacité énergétique de leur habitation (isolation) ou d'investir dans des systèmes de production d'énergie renouvelable, comme par exemple les chauffe-eau solaires.» Le Codevi pourrait être étendu à d'autres domaines comme la récupération des eaux de pluie.

A l'annonce de ce nouveau Codevi, en octobre dernier, les ONG avaient pourtant émis de nombreuses réserves sur son intérêt environnemental, considérant que leur proposition, un livret climat, aurait été plus efficace, avec une épargne évaluée à 10 milliards d'euros en 3 ans.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus