Création de la Coordination nationale contre l’incinération

Le 06 avril 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'intiative a été lancée par le Collectif contre l'incinérateur de Clermont-Ferrand
L'intiative a été lancée par le Collectif contre l'incinérateur de Clermont-Ferrand

450 associations locales opposées à l'incinération ont présenté, ce 6 avril, lors d’une conférence de presse, la Coordination nationale contre l’incinération des déchets ménagers (CNCIDM).

L’initiative a été lancée par le Collectif contre l’incinérateur de Clermont-Ferrand et elle est soutenue par le Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid).

La CNCIDM profite de la campagne présidentielle pour publier un manifeste contre les 130 incinérateurs français. Elle estime que des déchets brûlés pourraient être recyclés. Par ailleurs, la combustion rejette des métaux lourds et plus de 700 molécules organochlorées mal connues (dont les dioxines et les furanes). Or, si les rejets sont limités, les installations ne sont pas à l’abri d’incidents et manquent de contrôles. La Coordination ajoute que les incinérateurs sont fortement émetteurs de CO2 et qu’ils impliquent de très lourds investissements alors que des solutions alternatives, moins coûteuses, existent (développement de la prévention, du tri, du recyclage, du compostage, de la redevance incitative, des recycleries). Enfin, elle observe que la délégation de service public à de grands groupes va à l’encontre de toute politique de réduction des déchets.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus