Craintes pour un marché du carbone mondial fragmenté

Le 25 mars 2011 par Sonja van Renssen
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Les économies émergentes comme la Chine sont de plus en plus intéressées à mettre en place des systèmes de plafonnement et d’échange de droits d’émission, mais sans nécessairement les lier aux marchés du carbone existants, comme le système européen d’échanges de quotas de CO2 (ETS, selon l’acronyme anglais).

Ceci pose le problème d’un marché du carbone mondial de plus en plus fragmenté, a averti Pedro Martins Barata, un des membres de l’office exécutif du Mécanisme de développement propre (MDP) de l’ONU, lors d’un colloque au Parlement européen à Bruxelles cette semaine.

Les fonctionnaires de la Commission européenne étaient, eux, plus optimistes sur la capacité d’expansion du marché mondial du carbone, citant en exemple les discussions actuelles pour connecter l’ETS européen au système suisse d’échange de quotas.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus