- 

COV: New York attaque l’EPA

Le 17 février 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 14 février, l’Etat de New York a lancé une procédure judiciaire à l’encontre de l’Agence de protection de l’environnement (EPA) pour violation de la réglementation sur la liberté d’accès à l’information (Freedom of Information Act). Depuis plus de 2 ans désormais, l’Agence refuse de publier les données sur la pollution causée par certains produits chimiques, notamment les peintures et les vernis, largement répandus dans les foyers. Non seulement ces produits, qui contiennent des composés organiques volatiles (COV), contribuent à la pollution atmosphérique (smog) des villes et sont donc à l’origine de nombreux problèmes de santé, comme l’asthme, en forte croissance dans des villes comme New York et Los Angeles. Selon le New York Times, en refusant de donner accès à ces informations scientifiques, l’EPA semble se mettre du côté des industriels et autres fabricants de peintures, qui n’ont cessé de batailler pour éviter que la réglementation environnementale ne s’applique à leurs produits. Certaines entreprises ont même prétexté le secret industriel pour que la nature exacte des produits chimiques présents dans leurs peintures ne soit pas divulguée. L’Etat de New York a déclaré, par la voix de son avocat général, Eliot Spitzer, être en droit d’avoir accès à ces informations essentielles pour la mise en œuvre de la réglementation sur la qualité de l’air (Clean Air Act).


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus