COV: des émissions européennes loin d’être réduites

Le 02 décembre 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Seuls 11 Etats membres de l’Union européenne respectaient en 2007 les limites d’émission de polluants de l’air fixées par la directive européenne sur les plafonds d’émission nationaux (NEC). Celle-ci concerne 4 substances: dioxyde de soufre (SO2), oxydes d’azote (NOx), composés organiques volatiles (COV) et ammoniac (NH3).

Dans un rapport sur l’application de cette directive, publié lundi 1er décembre, l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) explique que les émissions d’oxydes d’azote devraient difficilement être limitées, du fait d’une hausse plus forte que prévue du trafic routier.

Même en tenant compte des mesures déjà mises en place par les Etats membres pour réduire les émissions de Nox, ces dernières devraient excéder de 9% la limite fixée en moyenne aux Etats membres en 2010, et de 20% le plafond fixé pour l’UE en tant que telle. S’il est probable que l’Allemagne, les Pays-Bas et la Suède émettront un peu plus que leurs plafonds respectifs, ce n’est pas le cas de l’Autriche, l’Espagne et l’Irlande, qui devraient les dépasser de plus de 50%.

Mais en ce qui concerne les 3 autres polluants, l’UE à 27 devrait réduire ses émissions moyennes au-delà de ses engagements: -9% pour les COV, -31% pour le SO2, et -7% pour le NH3.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus