Coupes sombres dans le solaire allemand

Le 30 mars 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La capacité photovoltaïque allemande pourrait progresser de 8 GWc.
La capacité photovoltaïque allemande pourrait progresser de 8 GWc.
Q-Cells

Pas facile de financer la transition énergétique en cours en Allemagne. Mercredi 28 mars, le parlement a voté une nouvelle baisse (après celle intervenue l’an passé) des tarifs d’achat de l’électricité photovoltaïque.

Ces baisses de rémunération seront proportionnelles à la puissance des installations. Pour les panneaux installés en toiture, seule 80% de l’électricité produite sera rachetée par les électriciens. Dans le pire des cas, la baisse des tarifs pourra atteindre 29%. Une exception toutefois: le courant produit par les installations déployées sur les anciennes décharges ou les bases militaires désaffectées sera toujours acheté aux anciens tarifs.

Aussi important soit-il, ce chambardement tarifaire n’est peut-être pas le dernier, a averti le gouvernement. L’équipe d’Angela Merkel a indiqué qu’elle pourrait de nouveau revoir à la baisse les tarifs d’électricité solaire, si la puissance installée cette année dépassait les 3,5 gigawatts crête.

Ce qui risque d’être pourtant le cas. Dans un communiqué publié le 9 mars, la chambre allemande de commerce et d’industrie estimait à 8 GWc la capacité qui devrait être mise en batterie cette année. Mieux que l’année passée: 7,5 GWc.

Pour autant, la décision du parlement ne fait pas les affaires du secteur. Ces dernières semaines, trois industriels ont déposé leur bilan: Solarhybrid, après Solon et Solar Millenium. Et le fabricant Q-cells n’est guère en meilleure forme. Début mars, le plus grand fabricant de cellules européen a annoncé une perte nette de 846 millions d’euros pour 2011.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus