Coup de pouce gouvernemental aux réseaux électriques intelligents des territoires

Le 15 mars 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les réseaux du futur seront dopés aux technologies de l'information et de la communication.
Les réseaux du futur seront dopés aux technologies de l'information et de la communication.
RTE

Les ministères de l’écologie et de l’industrie sélectionnent 4 projets locaux de réseaux électriques intelligents qui bénéficieront d’au moins 130 millions d’euros d’aides publiques.

Avec le printemps revient le temps des résultats d’appels à projets. Un an après son lancement, le gouvernement a publié les résultats du concours des territoires investissant dans les réseaux électriques intelligents.

Comme souvent en pareil cas, il y a les lauréats et les candidats repêchés. Les dossiers Flexgrid (déposé par le conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur) et Smile (proposé par les conseils régionaux de Bretagne et des Pays-de-la-Loire) ainsi que You & Grid (la métropole européenne de Lille, en lien avec le Nord-Pas-de-Calais) ont été retenus par un «collège d’experts indépendants», indique un communiqué du ministère chargé de l’énergie.

 34 expérimentations

Doté d’un budget de 200 M€, Flexgrid financera 34 expérimentations d’intégration aux réseaux d’énergies renouvelables, de bornes de recharge de véhicules électriques, d’outils de pilotage de la demande, de systèmes de stockage d’électricité.

Porté par une centaine d’entreprises bretonnes et ligériennes, le projet Smile vise à intégrer massivement les énergies renouvelables, à développer la sensibilisation des consommateurs aux économies d’énergie et à la sécurisation des systèmes électriques. Montant du devis: 300 M€.

Initié par la métropole de Lille, You & Grid vise à développer les réseaux électriques dans 14 collectivités nordistes. Le tout pour une montant de 100 M€.

La Martinique repêchée

Ces trois dossiers lauréats pourront recourir au guichet des investissements d’avenir, afin de bénéficier d’un accompagnement financier sur les actions d’économie d’énergie et de pilotage de la consommation électrique, chez le consommateur: «50 M€ sont mobilisés dans ce but», précise le communiqué.

Imposants, le projet provençal et le projet breton bénéficieront en outre d’un coup de pouce supplémentaires de 80 M€ de la part du gestionnaire des réseaux de transport d’électricité, RTE, et du distributeur ERDF.

Déposé par le conseil régional de la Martinique, le projet Smart Community Nord fera l’objet d’un accompagnement adapté, dans le cadre de la mise en œuvre de la programmation pluriannuelle de l’énergie de la Martinique, compte tenu des enjeux de gestion des réseaux électriques et de stockage de l’énergie dans les Outre-mer.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus