Copenhague: Obama y assistera, avec un objectif chiffré

Le 26 novembre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
A moins de deux semaines de l'ouverture du sommet de Copenhague (Danemark), les Etats-Unis ont annoncé mercredi 25 novembre un objectif chiffré de 17% de réduction de leurs émissions en 2020 par rapport à 2005. Les Etats-Unis, qui n'ont pas ratifié le protocole de Kyoto, sont le dernier pays très industrialisé à mettre un objectif chiffré sur la table des négociations. Il représente une baisse de 3% des émissions par rapport à 1990, année de référence du protocole.

Mais ce chiffre pourrait encore changer, la version finale de la législation domestique sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) n’étant pas encore adoptée, indique l'agence de presse Reuters.
Les Etats-Unis proposeront aussi un objectif de réduction de 18% en 2025 et de 32% d'ici 2030 par rapport à 1990, a indiqué la Maison Blanche.

Enfin, Barack Obama se rendra à Copenhague le 9 décembre, veille d'une cérémonie à Oslo (Norvège) durant laquelle il recevra son prix Nobel de la paix. Il ne retournera pas dans la capitale danoise à la fin des deux semaines de négociations, le 18 décembre, comme l'ont déjà prévu plus de 75 chefs d'Etat.