Copenhague: la Chine se fixe un objectif d'intensité énergétique

Le 27 novembre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Au lendemain de l'annonce par les Etats-Unis d'un objectif chiffré de réduction de leurs émissions en 2020 (1), la Chine a annoncé vouloir réduire la quantité de CO2 émise pour chaque point de PIB (l'intensité carbone) de 40 à 45% d'ici 2020 par rapport aux niveaux de 2020 2005 [corrigé le 30 novembre à 17h42, Ndlr].

Ces annonces successives redonnent un peu d'espoir quant aux conclusions des deux semaines de négociations du sommet de Copenhague (7-18 décembre), jusqu'ici considérées comme peu susceptibles d'être convaincantes du fait de l'absence d'engagements chiffrés des deux premiers émetteurs mondiaux de gaz à effet de serre.

Toutefois, la Chine serait déjà en voie d'atteindre cet objectif, selon des experts cités par Reuters, grâce à une politique volontariste menée depuis 5 ans. Son 11e plan quinquennal (2006-2010) prévoyait une réduction de l'intensité énergétique de 20% par rapport à 2005.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus