Copenhague: deux projets d’accord présentés aux parties

Le 14 décembre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Deux projets d’accord ont été présentés vendredi 11 décembre matin aux 192 parties membres de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Ccnucc) par les deux groupes de travail qui mènent des négociations respectivement dans le cadre de la convention de Rio (groupe de travail sur l’action de coopération à long terme, AWG-LTC) et du protocole de Kyoto (groupe de travail sur le prolongement des engagements au titre du protocole de Kyoto, AWG-KP)(1).

Ces textes ont été soumis aux 48 ministres de l’environnement présents dès dimanche à Copenhague pour des consultations informelles. «Personne n'est d'accord avec le texte [de l’AWG-LTC] dans son ensemble mais la plupart des pays y trouvent quelque chose à leur goût et sont donc prêts à l'accepter comme une base de travail», a confié à l’AFP Alden Meyer, directeur de l’Union of concerned scientists.

Devant la quantité de crochets et de parenthèses que comptent les deux textes, France nature environnement les qualifie d’«accord[s] dont vous êtes le héros» car il laisse toutes les options ouvertes pour ne mécontenter aucune des parties. La fédération d’associations environnementales assure que «ces projets de textes semblent relativement bien accueillis, même si quelques Etats s’opposent pour l’instant à leur adoption comme base de négociation».

Le projet de texte de l’AWG-LTC indique par exemple que la hausse moyenne de la température d’ici 2100 ne devrait pas dépasser entre 1,5°C et 2°C, que le monde devrait se fixer un objectif de réduction d’émissions compris entre 50 et 95%, mais que les pays industrialisés devraient réduire les leurs d’un taux compris entre 75 et plus de 95% en 2050 par rapport à 1990.

Le projet de texte de l’AWG-KP, qui vise à amender le protocole de Kyoto, mentionne des objectifs de réduction d’émissions de GES de 30 à 45% en 2020 par rapport à 1990.

Ces projets de textes officiels font suite à un ensemble de projets d’accord divulgués tout au long de la première semaine de la conférence de Copenhague: texte danois des pays industrialisés dévoilé par The Guardian (2), ou texte des pays en développement révélé par Le Monde.

(1) Dans le JDLE «Le pire, l'intermédiaire et l'improbable: 3 scénarios d'accord à Copenhague»
(2) Dans le JDLE «Copenhague: tensions après la fuite de la version danoise d’un accord


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus