COP 21: l’Europe n’est pas à la page de l’Accord de Paris

Le 29 mars 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Europe à la peine
L'Europe à la peine

La France est classée en troisième position de ce palmarès des performances climatiques.

 

Les 28 pays membres de l’Union européenne ont décidément perdu leur leadership climatique. Selon une évaluation réalisée par Transport & Environment et Carbon Market Watch, seuls trois pays (dont la France) sont, pour le moment, en bonne voie pour atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris, signé à l’issue de la COP 21.

 

Cinq catégories de mesures

Pour établir leur classement, les experts des deux ONG ont évalué les politiques nationales au regard des propositions du paquet Energie Climat 2030 (PEC 2030), toujours en cours de négociation. Cinq catégories de mesures ont été passées au peigne fin: état des lieux (niveau d’émission de gaz à effet de serre), mesures de compensation (plantation d’arbres, par exemple), mesures pour réduire les quotas en trop de l’ETS, gouvernance, niveau d’ambition. Chacune de ces catégories étant notée séparément, et le score maximum fixé à 100 points.

 

Trois pays leaders

Résultats: trois pays seulement atteignent la moyenne. Avec 67 points, la Suède caracole largement en tête. Stockholm voit ainsi récompensé son lobbying en faveur d’un renforcement des objectifs européens et ses objectifs à long terme: -75% de CO2 entre 1990 et 2030, contre 40% pour l’UE.

Avec 54 points, l’Allemagne rafle la médaille d’argent. Sont récompensées les positions de Berlin en faveur d’un renforcement de certains objectifs communautaires. Nos voisins projettent aussi de réduire leurs émissions plus que prévu par le projet de PEC 2030.

 

Durcir ses objectifs à long terme

La France arrive à la troisième place, avec des positions proches de celles de l’Allemagne. Les deux ONG estiment néanmoins que Paris pourrait faire  mieux en réclamant un renforcement des performances nationales, en réduisant l’utilisation des quotas pour ‘améliorer’ le bilan carbone des secteurs non-ETS et en se fixant des buts à long terme plus ambitieux.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus