Controverse sur le purin d’ortie: un décret en préparation

Le 03 octobre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le ministre chargé de l'agriculture a annoncé fin septembre, en réponse à une question écrite du sénateur socialiste Claude Domeizel, qu'un décret est en cours de préparation concernant les «préparations naturelles phytopharmaceutiques peu préoccupantes». Il s'agit pour le gouvernement de modifier la réglementation qui exige une autorisation de mise sur le marché, et donc une évaluation des risques, pour commercialiser et faire la publicité de telles préparations.

Cette disposition, votée au sein de la loi d'orientation agricole de janvier 2006, a provoqué l'ire des ONG qui souhaitent voir reconnu l'intérêt des procédés tels que l'utilisation de purin d'ortie comme engrais naturel ou antiparasite dans les jardins. Les parlementaires ont donc voté, dans le cadre de la loi sur l'eau et les milieux aquatiques, en décembre 2006, la création d'une procédure simplifiée. Cette dernière sera précisée par décret, de même que la définition des préparations qui en relèvent. «Un groupe de travail traite actuellement de cette question afin de permettre l'adoption de ce décret dans les meilleurs délais», précise le ministre dans sa réponse.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus