Contrôler les HFC sous le protocole de Montréal ou de Kyoto?

Le 03 novembre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La 21e conférence des parties au protocole de Montréal sur les substances appauvrissant la couche d’ozone (Saco) se tiendra du 4 au 8 novembre à Port Ghalib (Egypte). Il y a tout juste deux mois, il était le premier accord international environnemental ratifié par l’ensemble de la communauté internationale (1).

Les représentants des 196 parties du protocole examineront des amendements destinés à inclure dans ce traité les hydrofluorocarbures (HFC), famille de gaz fluorés destinés à remplacer les hydrochlorofluorocarbures (HCFC), Saco visées par le protocole, indique le Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue) dans un communiqué du 2 novembre. Problème: les HFC ont un fort pouvoir de réchauffement global (PRG), et pourraient représenter l’équivalent de 45% des émissions de CO2 si leur usage s’accroît. Ils font partie des 6 gaz à effet de serre contre lesquels le protocole de Kyoto entend lutter (2).

Parmi les autres sujets abordés: la fin des chlorofluorocarbures (CFC), dont l’usage mondial est censé s’achever à la fin de cette année. Certains pays en développement, dont les industries pharmaceutiques continuent d’utiliser des CFC dans les inhalateurs pour asthmatiques, pourraient obtenir des dérogations et repousser la fin de l’usage de ces gaz fluorés.

Le bromure de méthyle sera aussi au menu de la conférence. Ce puissant pesticide qui constitue une menace pour la couche d’ozone est notamment utilisé pour fumiger les cargaisons mondiales. Son usage agricole est contrôlé par le protocole de Montréal, mais pas celui pour les quarantaines ou la fumigation des palettes en bois, qui échappent à son périmètre. Chaque année, 11.000 tonnes sont utilisées en moyenne pour ces deux fonctions.

(1) Dans le JDLE «Le protocole de Montréal ratifié par tous les Etats du monde»
(2) Dans le JDLE «La lutte contre les émissions de HFC doit commencer maintenant»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus