Contre le réchauffement, l’Australie bannit les ampoules électriques

Le 21 février 2007 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Australie, souvent critiquée pour n'avoir pas ratifié le protocole de Kyoto, a annoncé le 20 février qu'elle allait remplacer d'ici 2010 les ampoules à incandescence par des fluorescentes plus économes en énergie. Revendiquant une première mondiale, au moins en ce qui concerne une mesure nationale, le ministre de l'environnement, Malcolm Turnbull, a assuré qu'interdire les ampoules traditionnelles «dans le monde entier réduirait la consommation d'électricité d'un montant équivalent à 5 fois les besoins annuels de l'Australie». «Le réchauffement climatique est un défi à l'échelle de la planète. J'encourage les autres pays à suivre l'exemple de l'Australie et à adopter des produits plus économes comme les ampoules fluorescentes», a ajouté le ministre. Le Premier ministre conservateur, John Howard, fervent opposant au protocole de Kyoto, a loué une décision «réaliste», par opposition aux «nombreuses propositions trop alarmistes qui sont dans l'air».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus