Conteneurs à la mer: Robin des bois porte plainte

Le 21 février 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
le Svendborg Maersk vu le 17 février à Malaga
le Svendborg Maersk vu le 17 février à Malaga

Enième conséquence de la tempête qui a frappé les côtes françaises… Une partie de la cargaison d’un navire danois s’est déversée au large, le 14 février, entre le raz Blanchard (Normandie), la pointe du Raz (Bretagne) et le golfe de Gascogne.

Le nombre de conteneurs dans les flots n’est pas encore définitif. Mais il ne cesse de grimper. Le commandant du Svendborg Maersk, l’armateur et sa cellule de veille ont tout d’abord signalé la perte de 50 boîtes. Ils en ont déclaré 20 supplémentaires alors que le navire, long de 347 mètres, se trouvait dans le sud du golfe de Gascogne. Depuis le 19 février, le bilan dressé par Maersk Line –leader mondial du transport maritime par conteneurs- s’élève approximativement à 520. La compagnie a précisé qu’ils ne renfermaient aucun produit dangereux mais «des marchandises sèches», et en particulier «de la viande congelée».

 

Robin des bois a aussitôt porté plainte, devant le procureur du tribunal de Brest, pour «mise en danger de la vie d’autrui» et «pollution et abandon de déchets».

 

Des photographies du Svendborg Maersk, prises le 13 février à Hoek van Holland (Pays-Bas) et le 17 février à Malaga (Espagne) montrent des piles de conteneurs effondrés à l’arrière du navire. Ce qui fait dire à l’association que les rejets à la mer auraient pu être signalés en temps réel. Par ailleurs, deux autres navires de la compagnie danoise –le Maersk Salina et le Maersk Stepnica- ont déjà connu des avaries dans la même zone maritime, en octobre et en janvier derniers.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus