Contamination au benzène: Solvay condamné pour fautes inexcusables

Le 07 décembre 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le tribunal des affaires de sécurité sociale (Tass) de Lons-le-Saunier a reconnu mardi 6 décembre le groupe Solvay responsable de fautes inexcusables dans la mort de deux ouvriers de son usine de Tavaux (Jura). Les deux hommes sont décédés de maladies du sang provoquées par une contamination au benzène.

Le groupe belge, spécialisé dans la fabrication de matières plastiques et de produits chimiques, installé depuis 1930 à Tavaux, a l'intention de faire appel. Solvay a toujours affirmé que la maladie des deux ouvriers n'était pas liée à leur activité professionnelle.

Le tribunal a estimé au contraire que les deux ouvriers avaient succombé de maladies professionnelles provoquées par leur contamination au benzène, au sein de l'entreprise. Le benzène est en effet un cancérigène avéré. Le Tass a condamné Solvay à verser des sommes de 240.000 et 300.000 euros aux ayants droit des deux victimes du benzène, tous préjudices confondus.

Lors de l'audience du 11 octobre au Tass à Lons-le-Saunier, l'avocate des familles a précisé que selon elles «l'entreprise savait qu'il y avait du benzène car il existe des analyses démontrant la présence du benzène antérieures au décès des salariés et que par conséquent l'obligation de sécurité n'a pas été respectée».
 
Agés d'une soixantaine d'années, les deux ouvriers sont décédés de lymphome et de leucémie. Ils travaillaient à l'usine de Tavaux, l'une des premières plates-formes chimiques de France où Solvay compte 6 sites de production.
 
La leucémie due au benzène d'un autre ouvrier de 58 ans, toujours en vie, a été reconnue comme maladie professionnelle.
 
Le Tass a aussi reconnu Solvay responsable de faute inexcusable après le décès d'un ouvrier de 54 ans mort d'un cancer dû à l'amiante.
 
Une procédure au pénale, consécutive d'une plainte de la CGT, est toujours en cours.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus