Conservatoire du littoral: le changement climatique intégré dans ses objectifs

Le 24 juin 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Cinq orientations stratégiques et 26 priorités à atteindre ont été fixées dans le nouveau contrat d’objectifs 2009-2011 signé par l’Etat et le Conservatoire du littoral, selon un communiqué du Meeddat du vendredi 19 juin.

Ce deuxième contrat d’objectifs devra: permettre de progresser vers l’objectif d’un ensemble protégé correspondant au tiers du linéaire du littoral français en 2050; intégrer le changement climatique dans l’action de l’établissement (montée du niveau de la mer, fragilisation générale de la biodiversité); développer l’action du Conservatoire outre-mer; consolider les moyens nécessaires à l’action et renforcer le mécénat. Pour ce faire, le Conservatoire du littoral pourra bénéficier pendant trois ans du versement de la totalité du droit annuel de francisation des navires, qui attribue à ces derniers le droit de porter pavillon français.

Ce nouveau contrat a été signé lors d’un déplacement du ministre chargé de l’environnement Jean-Louis Borloo en Charente-Maritime en présence de la secrétaire d’Etat chargée de l’écologie Chantal Jouanno, du secrétaire d’Etat chargé des transports Dominique Busserau et président du conseil général de Charente-Maritime, ainsi que du président de l’établissement public Jérôme Bignon.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus