Conseillers en air intérieur: un million d’euros sur trois ans

Le 29 avril 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lundi 27 avril, la secrétaire d'Etat à l'écologie, Chantal Jouanno, a annoncé un budget d’un million d’euros dédié à financer une dizaine de postes de conseillers en air intérieur (CEI) répartis sur quatre régions durant trois ans.

L’appel à projets régionaux pourrait être lancé d'ici l'automne, en partenariat avec la ministre de la santé. A l’heure actuelle, 35 conseillers exercent sur le territoire avec des statuts divers, après avoir reçu à l'Hôpital civil de Strasbourg une formation théorique unique en France, rapporte l’AFP. Lors des visites à domicile, qui ont lieu sur prescription médicale, les CEI réalisent chez les patients un audit de qualité de leur environnement intérieur et leur proposent ensuite des conseils pour réduire la présence d'acariens, allergènes et autres polluants de l’air (formaldéhyde, composés organiques volatils, etc.).

Cette expérience pilote permettra d’évaluer les bénéfices du dispositif dans la perspective de l’étendre à l'ensemble du territoire. En outre, «elle servira d'argumentaire pour convaincre la sécurité sociale ou les mutuelles de participer à son financement», a indiqué Chantal Jouanno.

Le développement de cette profession figurait parmi les propositions du rapport sur le deuxième Plan national Santé-environnement (PNSE 2) remis au gouvernement le 16 avril (1, L'allergie touche 30% de la population, surtout des enfants et de jeunes adultes, et devrait en atteindre 50% d'ici 2050, selon l’AFP.

(1) Dans le JDLE «PNSE 2: les propositions-clés du rapport remis au gouvernement»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus