Conseil environnement: bilan mitigé sur l’eau

Le 02 juillet 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 28 juin, les ministres réunis pour le Conseil environnement sont parvenus à un accord politique relatif au projet de directive sur les normes de qualité environnementale des eaux. Il s'agit d'une directive fille de la directive-cadre sur l'eau (DCE).

Dans un communiqué, le Bureau européen de l'environnement (BEE), fédération européenne d'organisations environnementales, s'est déclaré déçu de la position adoptée par les ministres, qui «accorde encore plus de ‘dérogations' par rapport à la proposition déjà modeste de la Commission d'assurer le suivi et le contrôle d'un petit nombre de polluants de l'eau bien connus». Selon lui, «les ministres ont choisi d'ignorer la demande du Parlement européen d'ajouter des polluants problématiques à la liste des 33 polluants établie par la Commission, et de ne pas les contrôler (1). Cela permet aux pays de l'Union européenne de déclarer que leurs eaux de surface ont atteint le «bon état chimique» requis alors qu'elles peuvent en fait être encore très polluées.»

De son côté, Grazia Cioci, coordinatrice de l'association PAN Europe, a déclaré: «Du fait de l'absence de mesures de contrôle de la pollution dans l'accord d'aujourd'hui, il est d'autant plus important que les députés européens et les ministres adoptent des critères stricts pour interdire les pesticides les plus dangereux lors de leurs délibérations futures sur la procédure d'homologation des pesticides».



(1) Voir l'article du JDLE: «Les eurodéputés renforcent la protection des eaux de surface»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus