Conférence de Paris: encore beaucoup à faire dans le domaine de l’eau

Le 06 février 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'atelier «Faire de l'eau un enjeu partagé» était inscrit à l'ordre du jour de la Conférence de Paris pour une gouvernance écologique mondiale. Le 2 février, différents acteurs mondiaux du domaine ont débattu autour de trois thèmes: l'assainissement, l'adaptation nécessaire de la gestion de l'eau au changement climatique, et la gouvernance des eaux, notamment des eaux partagées. «C'est une réalité trop souvent oubliée: aujourd'hui, les maladies hydriques sont de très loin la cause principale de décès dans le monde, et malheureusement pour longtemps encore», a rappelé Loïc Fauchon, président du Conseil mondial de l'eau.

Les sujets abordés ont concerné l'eau comme base à des politiques sociales, l'eau comme source de rapprochement, et non de conflit, entre les peuples, les problèmes de financement et de pérennité des installations d'assainissement, les migrations de population et l'impact économique liés au changement climatique. Jean-Pierre Elong Mbassi, ex-coordinateur du Partenariat pour le développement municipal (PDM) en Afrique, a affirmé la nécessité d'une coopération décentralisée de l'eau, en impliquant davantage le niveau local pour mettre en oeuvre les objectifs fixés. De son côté, Houria Tazi Sadeq, responsable de la chaire Unesco interdisciplinaire pour une gestion durable de l'eau, a indiqué: «On parle de gouvernance internationale, mais pourquoi la question de l'eau ne bénéficie-t-elle pas d'une convention globale comme il en existe pour la biodiversité et le changement climatique?».

Finalement, les membres de l'atelier ont appelé à la mise en place d'institutions adéquates pour une responsabilité partagée des ressources en eau, à la construction d'un cadre légal adapté, et à la création d'instruments financiers.

(1) Objectifs du millénaire fixés par l'ONU en 2000 concernant l'eau: réduire de moitié entre 1990 et 2015 le pourcentage de la population qui n'a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau de boisson salubre et à des services d'assainissement de base




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus