Concerto donne de l’énergie au renouvellement urbain

Le 09 novembre 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Ajaccio
Ajaccio

Ajaccio et Nantes font partie des quatre villes françaises retenues dans le cadre de ce programme européen. La priorité est aux économies d’énergie et à l’intégration des énergies renouvelables dans les quartiers réhabilités.

Plus que d'un soutien financier, les deux villes disposent avec Concerto d'un cadre de concertation qui stimule leurs politiques d'urbanisme et de développement énergétique. Le programme, à travers ses différents projets, vise à la mise en oeuvre d'actions de développement durable pour réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie, et favoriser l'utilisation d'énergies renouvelables dans les programmes de renouvellement urbain.

Ajaccio (Corse du sud) fait partie du projet Crescendo, destiné à augmenter la qualité de vie dans les logements existants et neufs. «On avait déjà ce projet avec l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) lorsqu'il a été présenté dans le cadre de Concerto», explique Denis Bravi, directeur du renouvellement urbain de la ville d'Ajaccio. Dans les habitations des quartiers concernés par le renouvellement urbain et le centre ancien en secteur protégé, des panneaux solaires vont être installés, et un immeuble de logements sociaux en haute qualité environnementale (HQE) va être construit. Globalement, une réduction des consommations énergétiques de 20% est attendue.

«A Nantes (Loire-Atlantique), nous avions déjà une démarche d'éco-quartier avant de participer à Concerto. Nous avons sympathisé avec des gens de la ville d'Hanovre (Allemagne), qui avait l'expérience de l'éco-quartier de Kronsberg», souligne de son côté Ronan Dantec, vice-président de Nantes métropole délégué à l'environnement. A travers le projet Act2, la zone de l'Ile de Nantes fait l'objet d'une démarche de renouvellement urbain. L'énergie économisée doit atteindre 7.000 mégawattheures par an (MWh/an) pour les bâtiments nouveaux et existants concernés. Les performances énergétiques des bâtiments cibles sont prévues pour être supérieures de 12 à 15% à celles fixées par la réglementation thermique 2005 (RT 2005) (1).

Concerto est aussi l'occasion pour les différents membres de partager leurs compétences. A Nantes, métropole et ville mènent leur projet avec l'Ademe et la Samoa (Société d'aménagement de la métropole Ouest-Atlantique). Pour Ronan Dantec, Concerto permet de rassembler des acteurs divers dans la logique de développement énergétique d'un territoire. «Je souhaite une réflexion sur la capacité de mobilisation des investissements dans l'habitat ancien pour répondre aux défis énergétiques. Il nous faut aussi trouver des mécanismes de financement avec les opérateurs énergétiques, l'Etat, l'Union européenne…», ajoute-t-il. De son côté, Ajaccio profite de l'expérience des autres membres du consortium Crescendo: les Hollandais pour le photovoltaïque, les Britanniques pour la polygénération et les Espagnols pour les capteurs solaires.

Leur participation au programme permet aux deux villes françaises de donner de l'élan à leur politique de développement énergétique. «Nous utilisons Concerto comme levier pour structurer l'ensemble de la question énergétique à l'échelle de l'agglomération», explique Ronan Dantec. A Ajaccio, les habitants qui seront concernés par les bâtiments économes en énergies et les énergies renouvelables seront interrogés dans le cadre d'une recherche sociale. «Les éléments issus de cette démarche que nous n'aurions pas eue sans Concerto pourront orienter nos prochaines politiques et programmes», estime Denis Bravi.



(1) La RT 2005 a comme objectif d'améliorer la performance énergétique des bâtiments neufs d'au moins 15% par rapport à la RT 2000




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus